25/04/2017

Pieter-Jan Maeyaert: "Je dois me donner le temps"

Le Championnat de Belgique des Rallyes passe à la vitesse supérieure avec le Rallye de Wallonie. Trois semaines après le TAC Rally, c’est la quatrième manche du Belgian Rally Championship qui figure au programme. Sur le parcours rapide de la région namuroise, Pieter-Jan Maeyaert veut surtout poursuivre sa progression avec sa Ford Fiesta R5. Avec à sa droite Yves Dewulf, Pieter-Jan a également envie de signer un résultat qui reflète son potentiel.

"Nous avons beaucoup de travail dans l’entreprise avec l’arrivée prochaine des congés du bâtiment. C’est donc compliqué de trouver du temps libre. Malgré tout, nous sommes bien préparés je pense. Lors des deux rallyes précédents, nous avons signé de beaux temps, mais cela ne s’est pas vu au classement final. Je n’aurais jamais pensé pouvoir être quatrième à Tielt. Mais finalement, nous l’avons perdue cette place. Cette fois, je veux terminer le rallye sans problème et signer un beau résultat", explique Pieter-Jan, qui veut se donner le temps d’apprendre. "A terme, je veux réduire l’écart par rapport aux ténors. A Tielt, nous perdions environ 2" au kilomètre. Je veux réduire cet écart. Mais la plupart des personnes de mon entourage pensent que je dois surtout me donner plus de temps. Ce n’était que mon deuxième rallye avec la Fiesta R5. Et après l’épreuve, nous avons vu qu’il y avait un souci avec la pop-off, qui nous a fait perdre de la puissance en fin de journée."

Le Rallye de Wallonie démarre ce vendredi soir avec une spéciale-show sur la Citadelle de Namur. Avec une portion sur la terre, surface qu’apprécie Pieter-Jan. "Je vais devoir un peu modérer mes ardeurs vendredi soir car ce passage sur l’Esplanade est vraiment quelque chose de fantastique. Je vais devoir essayer de me passer du frein-à-main car je ne veux pas perdre trop de temps afin de pouvoir m’élancer samedi dans une bonne position", sourit Pieter-Jan, qui entend bien prendre un maximum de plaisir sur les spéciales namuroises en compagnie d’Yves Dewulf.

"Je n’ai disputé le Rallye de Wallonie qu’une seule fois. Cela allait bien avant notre abandon le dimanche suite à un souci mécanique. Les spéciales sont très belles et je pense que nous sommes bien préparés. Avec une vitesse de pointe de 188 km/h, nous allons avoir un peu de mal face à quelques Porsche sur certaines spéciales, mais nous allons donner le meilleur de nous-mêmes!"

Retour homepage

CLASSEMENT GENERAL 2017