28/04/2017

Une première soirée déjà agitée !

99 équipages ont finalement été autorisés à prendre le départ du 34e rallye de Wallonie sur les 102 inscrits. Même compte tenu du forfait de Patrick Snijers (Porsche GT3, budget), le plateau présenté par les organisateurs namurois a vraiment très fière allure avec, notamment, 17 voitures de la catégorie-reine R5 !

Dès avant le départ de la première spéciale, l'épreuve perdait une seconde Porsche GT3, celle de Henri Schmelcher, stoppée par des soucis mécaniques... pendant que Xavier Bouche s'en allait signer le premier scratch malgré une crevaison lente !

Même devancée, au second passage, de deux petits dixièmes de seconde par la voiture soeur de Ghislain de Mévius, auteur du meilleur temps, la Skoda Fabia R5 n°10 du pilote marchois achevait cette première... soirée en tête de l'épreuve, deux secondes devant la Peugeot 208 de Kevin Abbring et l'autre Skoda de Benoît Allart.

A noter que plusieurs candidats aux avant-postes ont déjà perdu quelques secondes à l'image d'Adrian Fernémont (crevaison ES1 et soucis de direction ES2), Cédric De Cecco (tout-droit ES2), Cédric Cherain (tête à queue ES2) ou David Bonjean (moteur calé, ES2).

Du côté des Juniors, c'est Guillaume de Mévius (Peugeot 208) qui a pris le meilleur départ puisqu'il compte déjà quelque 12 secondes d'avance sur la paire Pierre Vauterin (Peugeot 208) et Romain Delhez (Opel Adam). Moins de chance pour Sébastien Bedoret (Peugeot 208) qui a renoncé suite à des soucis d'embrayage.

Enfin, c'est Robert Droogmans qui a pris le meilleur départ dans la catégorie historique. L'Opel Manta 400 y devance – de peu - la BMW M3 de Robin Maes et l'Opel Ascona 400 de Stefaan Prinzie.

Les autres forfaits concernaient Patrick Grignet (Puma kit car) et Cédric Busin (Mitsubishi Evo9). Amaury Molle (DS3 R3), Tony Lattaque (Opel Manta, freins) et Patrick Mylleville (Porsche 911, mécanique) ont également renoncé.

Retour homepage

CLASSEMENT GENERAL 2017